Aller au contenu principal
Sommaire

Comment nettoyer les lames orientables de sa pergola bioclimatique ?

Les lames orientables constituent l’un des éléments essentiels de la toiture d’une pergola bioclimatique. Incontournables pour faire varier le niveau d’ensoleillement, et mieux maîtriser la lumière et la température extérieure, les lames d’une pergola bioclimatique participent également à l’aspect esthétique de la structure. À l’instar des autres composants des pergolas bioclimatiques, les lames orientables doivent donc être débarrassées des éventuels dépôts de poussières :

  • Étalés par la pluie et séchés par le soleil
  • Pour conserver leur aspect, assurer leur bon fonctionnement et préserver leur durée de vie.*

Pour cela, rien de bien compliqué. Le nettoyage des lames d’une pergola bioclimatique s’effectue à l’aide d’une eau claire ou savonneuse et d’un chiffon doux. Pour éviter les mauvaises surprises, il est déconseillé d’utiliser des produits abrasifs pour l’entretien des lames d’une pergola bioclimatique. L’aluminium (matériau principal de la pergola) étant un matériau très facile à entretenir, vous n’avez aucune raison d’avoir recours à des produits de ce type.

Comment laver la structure de sa pergola bioclimatique ?

Comme pour les lames orientables, l’entretien de la structure d’une pergola bioclimatique en alu ou en bois se veut extrêmement simple, et accessible à tous. En effet, un passage à l’eau savonneuse et au chiffon doux sur les différentes parties de la structure suffit à redonner à la pergola bioclimatique son apparence d’origine, et permettre à votre terrasse de rester esthétique. Pour venir à bout des saletés les plus récalcitrantes sur les poteaux, le recours au savon noir ou au vinaigre blanc, dilué dans l’eau, se présente souvent comme une solution performante. Dans tous les cas, un rinçage à l’eau claire est recommandé. Pour plus de rapidité, il est ici possible d’opter pour un lavage au jet d’eau, à condition de limiter la puissance du jet. Pour n’importe quelle partie de la pergola bioclimatique, l’utilisation d’un nettoyeur haute pression type Kärcher est en revanche totalement proscrite. Vous risqueriez de détériorer votre pergola bioclimatique.

Entretenir les chéneaux de la pergola bioclimatique

Les chéneaux et gouttières constituent l’une des parties sensibles de la pergola bioclimatique. Pour qu’ils puissent parfaitement remplir leur fonction, il est important de veiller à ce qu’ils ne soient jamais encombrés. Lors de l’entretien de votre pergola bioclimatique, pensez donc à jeter un œil aux chéneaux, pour supprimer toutes les feuilles mortes venues de votre jardin, brindilles, etc. qui pourraient y avoir trouvé refuge.

Laver les éclairages de sa pergola

Vous avez choisi un système d’éclairage LED intégré au moment de choisir votre pergola bioclimatique ? Le passage d’une simple lingette ou d’un linge légèrement humide suffit pour les spots ou appliques des pergolas bioclimatiques.

Le nettoyage des éventuels vitrages et stores des pergolas bioclimatiques

Votre pergola bioclimatique est équipée de vitrages pour améliorer la protection contre le vent et/ou réduire le vis-à-vis ? Comme pour une véranda, pensez à entretenir, en plus des vitrages eux-mêmes (intérieur et extérieur), les différents rails des coulissants. Ici, un petit aspirateur manuel pourra s’avérer utile pour évacuer les éventuels graviers et autres éléments qui pourraient entraver le bon fonctionnement de ces rails coulissants. Pour vos stores, si la toile présente des taches, vous pouvez utiliser de l’eau chaude savonneuse, et brosser doucement la surface. Procédez ensuite au rinçage du store au jet d’eau à faible pression, et laissez sécher.

Entretien nettoyage

À quelle fréquence laver sa pergola bioclimatique ?

La fréquence d’entretien de votre pergola bioclimatique dépend principalement de la localisation géographique de votre maison. Dans la majorité des communes de France, un entretien de la pergola bioclimatique deux fois dans l’année suffit à préserver l’aspect esthétique et le bon fonctionnement de la structure, avec :

  • Un premier entretien à la sortie de l’hiver ou au début du printemps, pour préparer la pergola bioclimatique à l’arrivée des conditions estivales ;
  • Un second entretien en automne, pour évacuer les éventuelles feuilles mortes et brindilles venues du jardin qui pourraient stagner sur la pergola bioclimatique durant la saison hivernale, et mettre en péril son bon fonctionnement (évacuations bouchées responsables de problèmes d’étanchéité, etc.).

La fréquence d’entretien recommandée d’une pergola bioclimatique est sensiblement différente pour les structures implantées en milieu urbain ou industriel (3 fois par an) ou en milieu maritime (4 fois par an). En hiver, il est parfois nécessaire d’entretenir une pergola bioclimatique de façon ponctuelle, pour éliminer l’éventuel amas de neige sur le toit, dont le poids représente un danger pour les lames orientables. Pour éviter ce problème, il est d’ailleurs souvent conseillé de mettre les lames des pergolas bioclimatiques en position ouverte, lorsque des chutes de neige importantes sont annoncées.

Nettoyage de la pergola bioclimatique : se référer au guide d’entretien

À l’issue de l’installation de votre pergola bioclimatique, l’entreprise à laquelle vous avez confié votre projet vous offre le plus souvent un guide d’entretien. Dans ce document à conserver sont généralement indiquées toutes les étapes d’entretien des pergolas bioclimatiques, ainsi que leur fréquence. En cas de doute, pensez donc à consulter le guide d’entretien de votre pergola bioclimatique, ou à demander des conseils à votre installateur. Et en cas de besoin, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour le nettoyage de votre pergola.

Mais ne partez pas si vite Aidez-nous en répondant à une dernière question
Comment avez-vous connu Abrisud ?
Je souhaite découvrir le catalogue