Aller au contenu principal
SAV et Boutique

France -

  • Service Commercial05 82 95 49 49

    du lundi au vendredi de 9h à 18h

  • Service Clients05 35 54 01 46

    du lundi au vendredi de 9h à 18h

Hivernage de votre piscine : tout ce qu'il faut savoir

Hivernage de votre piscine : tout ce qu'il faut savoir

Les piscines situées en extérieur, qui ne sont donc pas utilisées durant l'hiver, doivent impérativement être mises en hivernage au début de la saison. Cette étape très importante dans l'entretien d'une piscine sert à préserver le bon fonctionnement de l'installation. C'est aussi ce qui vous permettra de profiter plus rapidement de votre piscine, une fois le retour des beaux jours, sans que la mise en route ne prenne trop de temps ! Découvrez les réponses à toutes les questions que vous vous posez pour bien hiverner sa piscine.

Pourquoi et quand mettre sa piscine en hivernage ?

La mise en hivernage est obligatoire. Vous éviterez ainsi de voir vos équipements ou votre bassin s'abîmer avec le froid et vous conserverez la qualité de l'eau. Ne pas accorder de l'attention à l'hivernage serait une grave erreur. Vous pourriez vous retrouver, non seulement, avec une remise en route onéreuse, mais prendrez aussi le risque de subir des dommages importants.

Deux possibilités s'offrent à vous pour l'hivernage de votre piscine : l'hivernage actif ou l'hivernage passif. Dans tous les cas, il faudra mettre en place l'hivernage d'une piscine quand la température de l'eau se stabilise autour de 12°. Hiverner, et remettre en route, au bon moment est important pour éviter d'un côté la prolifération de bactéries, et de l'autre, le gel. Et c'est entre 12 et 15° que se situe le point de bascule idéal.

Comment fermer une piscine creusée pour l'hiver : l'hivernage actif et passif

Avec un hivernage piscine actif, vous allez laisser votre piscine fonctionner au ralenti pendant toute la saison froide. Cette façon de procéder demande un peu de maintenance, mais permet une remise en service plus rapide et moins chère. L'hivernage passif met, au contraire, le fonctionnement d'une piscine totalement à l'arrêt. L'avantage : vous n'aurez pas du tout besoin de vous en occuper durant toute la période hivernale.

Quelle est la meilleure solution pour vous ? Cela dépend. Un hivernage passif est souvent recommandé dans les régions où il gèle facilement. C'est aussi une solution à considérer si vous ne voulez ou ne pouvez pas vous occuper du maintien de votre piscine durant l'hiver. L'hivernage actif est tout à fait adapté aux régions avec un climat doux, si consacrer un peu de temps à l'entretien ne vous dérange pas !

Comment mettre sa piscine en hivernage actif ?

La mise en hivernage de votre piscine vous demandera quelques jours pour que les produits agissent et que votre eau soit bien filtrée. Voici la marche à suivre :

  1. Procéder au nettoyage de la piscine avec attention : le fond, les parois, la ligne d'eau.
  2. Nettoyer le filtre et utiliser un produit détartrant.
  3. Vérifier le pH de l'eau.
  4. Arrêter tous les appareils automatiques qui ne seront pas utiles pendant l'hivernage.
  5. Faire un traitement choc, si nécessaire, particulièrement si votre eau n'est pas propre avant l'hivernage. Pensez ensuite à laisser la filtration pendant 24 h.
  6. Ajouter un produit pour hivernage dans les buses de refoulement. Il permettra d'éviter le développement des algues et le dépôt de calcaire.
  7. Régler les temps de filtration.
  8. Protéger, si vous le souhaitez, avec une bâche d'hiver pour éviter que des déchets se déposent à la surface.

Vous devrez ensuite, tout au long de la saison, continuer l'entretien de votre piscine en faisant attention aux périodes de gel et en mesurant régulièrement le pH. En cas d'hiver plus rude que ce que vous aviez anticipé, vous pourrez tout à fait décider de basculer sur une solution passive.

Comment mettre sa piscine en hivernage passif ?

Le procédé est assez similaire à la solution active, avec quelques étapes supplémentaires pour mettre en arrêt tous les équipements et installer une protection qui pourra rester en place tout l'hiver. Les étapes sont les suivantes :

  1. Nettoyer toute la piscine : la ligne d'eau, le fond, les parois.
  2. Faire également le nettoyage du filtre et utiliser un produit détartrant.
  3. Réaliser un traitement choc, ou surchloration, puis laisser tourner le système de filtration pendant 24 h.
  4. Baisser le niveau de 10 cm sous les buses de refoulement et la prise de balais pour éviter que de l'eau entre dans les canalisations et gèle.
  5. Vidanger les installations (pompe, filtre, circuits de prise de balais, refoulements).
  6. Mettre en place les accessoires : flotteurs d'hivernage, bouchons d'hivernage, gizmos.
  7. Couper l'alimentation électrique pour la pompe.
  8. Utiliser un produit d'hivernage, qui aura également un effet anti-algues et anti-tartre.
  9. Installer la couverture d'hiver.

Même si cette technique d'hivernage ne nécessite pas d'entretien particulier de votre piscine pendant l'hiver, essayez de vérifier tout de même régulièrement son état, et évitez que trop de pluie s'accumule sur la couverture.

Hivernage actif piscine : la solution la plus avantageuse

L'inconvénient principal d'un hivernage actif est la surveillance que cela implique tout au long de la saison froide, et particulièrement en période de gel. L'utilisation d'un coffret hors-gel pourra cependant simplifier cette tache. Si vous décidez de ne pas recouvrir votre bassin, vous devrez également continuer à entretenir sa propreté.

Ces inconvénients sont largement compensés par les avantages que vous n'aurez pas avec un hivernage piscine passif. En effet, la solution active est la plus simple à mettre en place. Elle vous aide à garder une eau de bonne qualité, à ne pas arrêter vos équipements trop longtemps (et éviter ainsi un redémarrage laborieux), tout en gardant votre bassin découvert pour préserver l'esthétisme de votre installation.

Température de l'eau : comment empêcher sa piscine de geler ?

Les températures extérieures baissent, et celles des piscines suivent. Que va-t-il se passer en cas de gel ? Comment anticiper ces périodes de grand froid ?

Pourquoi doit-on maintenir une piscine hors gel ?

Pas besoin de vous donner de grandes explications : l'eau, lorsqu'elle gèle, passe à l'état solide. Et les piscines ne font pas exception aux lois de la physique. En se solidifiant, l'eau va occuper plus d'espace dans le bassin et dans les installations. Sous l'effet de la pression, les parois peuvent se déformer, voire se fissurer. Le matériel peut également subir de gros dégâts.

La solution ne serait-elle pas de tout simplement vider le bassin d'une piscine en début d'hiver ? Surtout pas : il ne faut, en effet, jamais vider entièrement une piscine enterrée. Le bassin pourrait alors, sous la pression du terrain, bouger ou se fissurer. Ce qu'il faut, c'est empêcher l'arrivée du gel.

Comment empêcher l'eau de la piscine de geler ?

Hiverner une piscine est la solution pour éviter que l'eau ne gèle. C'est principalement la filtration qui va, avec un hivernage actif, empêcher l'eau de geler. Des accessoires comme un coffret anti-gel, un gizmo et des flotteurs viendront compléter :

  • Le coffret anti-gel se déclenche quand la température de l'eau atteint 0° et enclenche la filtration forcée.
  • Le gizmo se place dans le skimmer et évite que la glace se forme.
  • Les flotteurs, situés en diagonale du bassin, vont absorber la pression de la glace en cas de gel.

Avec l'hivernage passif, vous utiliserez également des flotteurs et un gizmo, ainsi que des bouchons d'hivernage dans les buses et les prises de balais pour boucher les canalisations. Il faudra aussi faire particulièrement attention à la vidange du matériel.

Vous avez été pris de court et l'eau a commencé à geler avant que vous ayez eu le temps d'effectuer l'hivernage de la piscine ? Si la glace fait moins d'1 cm, et ne prend pas la buse de refoulement, vous pouvez relancer le système de filtration.

 

Comment nettoyer sa piscine en hiver

 

Garder une eau de qualité malgré l'hiver

Protéger la qualité de l'eau va être important pendant l'hivernage et une condition pour un retour à une utilisation sans soucis au printemps.

Comment conserver l'eau de la piscine l'hiver ?

Plusieurs éléments peuvent poser problème dans l'environnement aquatique des piscines :

  • les algues ;
  • les champignons ;
  • les bactéries ;
  • les impuretés ;
  • les minéraux ;
  • le calcaire.

Pour éviter leur apparition, vous pouvez vous reposer sur deux éléments : la filtration ainsi que l'utilisation de produits anti-bactériens et anti-calcaires. Le produit d'hivernage est ainsi indispensable pour conserver une piscine en bon état tout au long de l'hiver.

Quand faire tourner sa piscine en hiver ?

Avec un hivernage passif, il ne vous est pas nécessaire de faire tourner votre piscine. Un hivernage actif, par contre, demande de mettre en route la filtration de façon quotidienne, tout l'hiver. Pourquoi ? Tout simplement pour renouveler l'eau et la nettoyer, mais aussi pour éviter le gel.

Il existe une astuce très simple pour vous aider à savoir combien de temps la filtration doit durer. Divisez tout simplement la température de l'eau par trois pour obtenir le temps de filtration. Ainsi, une eau à 6° doit être filtrée pendant 2 h, tous les jours.

 

Comment garder une eau propre en hiver

 

Bien couvrir sa piscine en période hivernale

Faut-il nécessairement couvrir le bassin ? Quel matériel utiliser pour traverser sereinement toute la saison hivernale ?

Pourquoi couvrir sa piscine en hiver ?

Bien que la couverture hivernale soit optionnelle avec l'hivernage actif, il est tout de même conseillé de couvrir votre bassin. En effet, c'est ce qui vous permettra de le protéger au mieux, notamment des débris, pour diminuer le nettoyage nécessaire et faciliter l'entretien.

Il faudra par contre faire attention au matériel que vous allez utiliser : cette installation doit, en effet, pouvoir supporter les intempéries et les températures basses. Vous pourrez, au choix, opter pour une bâche d'hivernage ou un volet.

Comment hiverner une piscine avec un volet roulant ?

Les piscines équipées d'un volant roulant peuvent conserver ce même mécanisme en hiver. Il sera nécessaire de bien nettoyer le volet ainsi que la fosse de stockage, avec un produit adapté, à la fois au moment de la mise en hivernage et à la remise en route.

En cas de gel, faites attention à ne pas manipuler le volet pour éviter de prendre le risque de l'abîmer. Pour le protéger au mieux, vous pourrez aussi recouvrir votre volet d'une bâche filtrante pour l'hiver.

 

Volet roulant abrisud

Comment éliminer l'eau de pluie sur la bâche de piscine ?

En cas d'intempéries importantes, il est tout à fait possible qu'une eau de pluie s'accumule sur votre bâche. Le poids de cette poche d'eau peut causer des dégâts, particulièrement au niveau des fixations. Pour éviter cette accumulation d'eau, essayez de garder votre protection bien tendue : plus elle sera affaissée, plus vous aurez le risque de voir une flaque apparaître.

Pour enlever cette eau accumulée, vous pouvez tout simplement utiliser une pompe. Parfois, augmenter la tension de la bâche pourra être suffisant. Installer une protection semi-étanche ou un filet d'hivernage vous permettra également une meilleure évacuation.

Remise en route de la piscine

L'hiver touchant à sa fin, vous allez pouvoir remettre votre piscine en route et de nouveau en profiter pleinement.

Quand enlever la bâche d'hivernage ?

Rappelez-vous ce que nous disions plus haut : dès que la température se stabilise à 12°, il faut passer en hivernage. Lorsque la piscine est de nouveau à cette température, c'est également signe que vous pouvez la remettre en route. Au-delà, des micro-organismes pourraient se développer.

Lorsque la météo commence à devenir plus clémente, surveillez donc attentivement la température de la piscine pour voir comment elle se réchauffe et anticiper la fin de son hivernage.

Comment remettre en route sa piscine ?

Par où commencer pour pouvoir utiliser de nouveau votre piscine ?

  1. Enlever toutes les installations de l'hivernage : coffret hors gel, couverture, flotteurs, gizmos, bouchons.
  2. Nettoyer les débris avec une épuisette.
  3. Vérifier le bon état du bassin et le fonctionnement des équipements.
  4. Faire un nettoyage complet du bassin, y compris de la ligne d'eau.
  5. Analyser l'eau pour et décider, si besoin, de la traiter.
  6. Réaliser un traitement choc s'il n'a pas été effectué avant l'hiver.
  7. Laisser tourner la filtration pendant 24 à 48 h pour s'assurer que l'eau sera bien purifiée.

Selon le type d'hivernage, la remise en route sera plus ou moins longue. Avec un hivernage passif, vous aurez peut-être besoin de traiter un peu plus votre eau et vos équipements pourraient demander plus d'attention pour fonctionner de nouveau correctement.

 

Mettre en place l'hivernage actif, ou passif, de votre piscine est donc indispensable pour prendre soin de votre installation et continuer à l'utiliser sereinement. La préparation d'un hivernage se fait avec attention afin de n'oublier aucun élément, chaque étape ayant son importance. Il faudra, au cours de l'hiver, faire particulièrement attention aux périodes de gel et surveiller la qualité de l'eau, pour vous éviter du travail supplémentaire au retour du printemps.

Un projet ?

Je souhaite une étude gratuite
ou recevoir le catalogue Abrisud

Inscrivez-vous
à la newsletter Abrisud

* Saisie obligatoire

Conformité RGPD

Le groupe Abrisud assure la protection de vos données personnelles. Pour connaître et exercer vos droits d'accès, de rectification ou de suppression des données collectées par ce formulaire. Veuillez consulter notre politique de confidentialité.